"Μαύρο & Κόκκινο"

Συλλογικότητα για τον Κοινωνικό Αναρχισμό

Invitation politique à la Conférence de fondation d’organisation politique anarchiste

Deux années et demie après le dépôt de l’appel panhellénique pour la prospection de création d’Organisation Politique Anarchiste par quatre collectifs anarchistes à Athènes (« Kiklos tis Fotias », «Antipnia »,  « Kath’odon », « Anarchistes pour la libération sociale ») les procédures de dialogue pré-conférence ont été completes.

L’appel original a été accompagné par un certain nombre de collectivités qui ont répondues à cette-ci et qui se sont engagés sur un cadre politique comme il a été empreint en sept points clés. L’acceptation de ces points était la principale condition pour participer au processus de la contribution égale qui a été suivi:

  1. L’invitation est adressée aux groupes anarchistes (et pas aux individus) qui fonctionnent avec des procédures libertaires, qui ont une vue complète sur les questions d’exploitation et d’oppression, qui mettent en place principale la révolution social et ils s’en prennent à ouvertement contre l’Etat et le capital.
  2. Elle est adressée aux collectifs anarchistes qui comprennent la dimension de la lutte de classe en excluant les rangs de ceux qui tirent une survaleur financière en termes matérialistes.
  3. L’organisation politique anarchiste doit être construite sur les opinions politiques communes sur la perception politique commune et cohérente aux accords le plus que possible cohérents de sorte qu’il peut tailler des stratégies à long terme. La création d’un organisation-couronnement de l’ «espace» anarchiste n’est pas quelque chose que nous voulons. L’organisation politique anarchiste que nous recherchons est une partie de la plus large anarchiste / mouvement antiautoritaire, qui fonctionne à l’intérieur et interagit avec lui.
  4. L’organisation politique anarchiste doit interférer avec continuité et de cohérence dans l’arène politique centrale.
  5. L’organisation politique anarchiste doit être orientée vers le développement d’un mouvement social, émancipé et organisé avec lequel il interagit un mouvement anarchiste organisé
  6. L’organisation politique anarchiste devrait établir des positions de sorte qu’elle crée un programme anarchiste qui est le lien entre la lutte quotidienne et la vision finale de l’anarchie et le communisme.
  7. La proposition de l’organisation politique anarchiste ne vise pas à réduire l’autonomie des groupes et ne favorise pas la logique de l’autodissolution dans une organisation de type de masse. En revanche, le collectif anarchiste doit être la cellule de l’organisation anarchiste.

Pendant tout ce temps, la plupart des collectifs qui participaient à des procédures à l’échelle panhellénique, ils ont présentés  leurs positions sur les principes, les positions, le ciblage (tactique et stratégique) en les écrivant et la manière de l’opération du projet organisationnel. Sur cette matière politique ils sont effectués huit réunions à l’échelle panhellénique visaient à enregistrer d’un cadre initial d’accords et de la détermination de la méthodologie dans laquelle serait formé comme un domaine la plus que possible politique cohérente sur ce qui se composait l’Organisation politique anarchiste. En outre, l’objectif devait déterminer la procédure à suivre par le débat pré-session et à conduire au congrès fondateur.

Grâce à une expérience sans précédent de la fermentation et de l’interaction entre les groupes anarchistes à un niveau panhellénique, les avantages sont nombreux: nous avons obtenu les connaissances sur les opinions politiques et le ciblage de chaque groupe, sur les expériences acquises grâce à la participation dans les luttes sociales et de classe, à propos des perspectives qui sont donnés à ces luttes et de la direction que la lutte politique anarchiste devrait avoir, tout en garde de la révolution sociale. Nos accords sont devenus plus forts, nos disputes ont été faites concrètes et aussi, d’importants écarts à partir du contexte de liaison initiale de sept points ont été indiqués. Au cours de cette longue période des fermentations, les configurations, mais aussi les désaccords, la participation – ou non- de chaque groupe dans le processus a été évaluée et déterminée ainsi que la possibilité de leur coexistence dans une tentative organisationnelle commune.

Le collectif, produit de composition de tous ces processus constitue le patrimoine politique et la richesse de ce voyage. Considérant comme une base politique minimum sur lequel l’APO peut être développée, nous le présentons comme le document de l’organisation pour validation à la conférence de fondation. Ce document reflète la possibilité maximale de convergence au niveau des principes / opinions politiques / vise la structure / organisation entre tous les groupes anarchistes qui ont participé à cette tentative de l’organisation et en même temps, il est cohérent dans le contexte politique initiale des sept points, qui a été défini comme notre boussole collective.

Aujourd’hui, dans une période de crise systémique globale, l’état et la capitale sont dans un processus continu de restructuration et ils ont intensifié leur attaque vers la société en termes de forçage de plus en plus lourds de l’exploitation et de l’oppression: avec l’appauvrissement et la mendicité d’un grande partie de la société et leur exclusion des biens publics élémentaires, avec la destruction et le pillage de la nature au nom du développement, avec la mise à niveau du rôle des forces oppressives et des mécanismes de contrôle et de supervision, avec la tentative de réduire au silence toutes les voix qui résiste, la répression brutale et la terreur de personnes qui se battent, la diffamation stratégique et la dissimulation des luttes et l’effort d’isoler tous ceux qui construisent des murs contre les structures dominantes• avec la migration forcée et les milliers de meurtres d’immigrants et de réfugiés à la frontière et à l’intérieur des métropoles occidentales, les meurtres de sang-froid par les forces de police, les meurtres de travailleurs dans des ateliers clandestins employeur baptisés «accidents».

Dans un niveau universel, il ressort le but de la souveraineté d’imposer un totalitarisme moderne pour la soumission complète des opprimés. Il est plus qu’évident que, ce qui nous attend est l’attaque antisociale d’un système politique et économique en faillite, qui ne confronte pas seulement une crise économique qui constitue sa nature- très structurelle, mais un système qui est en déclin. Contre elle, les opprimés forment leurs résistances, ce que nous nous efforçons de les faire ensemble. Contrairement aux pratiques impasses de délégation, nous avons besoin de mettre en termes sociaux et réalistes de la vision collective d’un monde d’égalité, de solidarité, de liberté.

Dans ce contexte, la nécessité de l’organisation de la lutte politique anarchiste par l’amélioration de ses structures et processus continue d’être extrêmement actuelle et cruciale. Le modèle non formaliste était depuis de nombreuses années la méthode de base de l’organisation pour une grande majorité des anarchistes. Choisi dans un contexte social et politique complètement différent, nous nous sommes sentis que sa proposition d’organisation est insuffisante, surtout quand on prend en considération les circonstances quotidiennes. La collaboration occasionnelle entre les groupes anarchistes et certains camarades, la spontanéité, la combativité et la détermination sont des éléments qui étaient dominantes dans le mouvement anarchiste grec. D’ une part, celles-ci  ont aidé à construire un milieu politique dynamique et diversifié qui a produit de grands événements et donné réponses dynamiques à l’Etat et le capitalisme, mais de l’autre ont clairement montré les limites très précises. La délinquance, le manque d’engagement, l’abstention par des processus et la fonction du mouvement, de nombreuses fois, en termes sociaux d’un «groupe» et non sur la base de jugements politiques, constitue un «espace» politique qui a des limites dans son contribution à la lutte sociale et de classe et un mouvement qui n’a pas la possibilité de surmonter les limites de la fragmentation et de la dénonciation, de l’aberration et attitudes anti-émeute. Notre but est de les surmonter pour dessiner une stratégie à long terme pour obtenir une plus grande pénétration du projet de la lutte anarchiste, de former les consciences, de créer les termes et de placer dans la société une proposition réaliste pour le renversement révolutionnaire de l’Etat et le capital.

La nécessité de définir les orientations fondamentales de la lutte qui servira non seulement tous les objectifs à long terme, mais aussi que ceux à court terme constituent le terrain sur lequel nous sommes appelés à donner nos réponses organisationnelles. Telle est la raison pour laquelle nous avons mis notre choix stratégique de la cible à travailler sur la création de l’organisation politique anarchiste qui constituera le véhicule de la lutte dans nos combats continus de la guerre sociale et de classe. La fermentation communication régulière au sein d’un organisme aidera à coordonner et à la capacité d’organiser plusieurs mouvements de masse dynamique, au renforcement de la solidarité, à la stratégie commune aux luttes de classe sociale, à l’intervention continue et cohérente du champ politique central tant au niveau national que à la fois localement et de créer une nouvelle proposition de politique qui comprendra la vision de l’organisation sociale des personnes dans une société antiautoritaire. Aussi, nous courtisons à la création d’une organisation politique anarchiste qui aura un caractère fédéral, comme les collectifs de cellules, et fonctionner ensemble dans une structure horizontale. Une organisation qui serait établie sur un des accords politiques cohérents et suffisants entre les collectifs anarchistes, qui façonnent conjointement le mouvement politique unique à l’échelle nationale par l’intermédiaire d’organismes collectifs qui coexistent également. Une organisation politique anarchiste pourrait contribuer à la création d’un mouvement radical cohérente.

Ainsi, nous visons à la création d’une organisation politique anarchiste qui aura de nature fédérale, les groupes constitueront à sa cellule et ils coopéreront dans des structures horizontales. Une organisation qui serait établie sur des accords politiques cohérents et suffisants entre les collectifs anarchistes, qui seront façonner également leur stratégie politique unie dans un niveau panhellénique via des instruments collectifs qui coexistent également. Une organisation politique anarchique qui pourra de contribuer à la création d’un mouvement radical bien organisé, un mouvement qui bloquera toute tentative de manipulation, de l’exploitation et de la médiation sociale de lutte des classes et de tentatives en vue de l’absorption par le réformisme. Une organisation politique anarchiste peut contribuer à la création d’un mouvement radical cohérent, qui définira la question de la révolution sociale comme le seul moyen réaliste pour les plus refoulés à s’émanciper de l’état dominant et qui reliera les luttes partielles avec l’impératif révolutionnaire total pour la subversion de l’État et le capital.

Nous invitons les groupes anarchistes qui comprennent la nécessité de participer à une organisation politique anarchiste avec des objectifs communs et du contexte politique, à la conférence qui se tiendra à Athènes, en 7 & 8 Novembre. Nous nous battons pour: une diffusion plus profonde de la vision collective anarchiste pour le passage à une société de justice, d’égalité, de liberté et de solidarité, de la contribution de l’anarchiste combat politique dans l’émancipation sociale et de classe, pour la révolution sociale et pour la construction d’un pont entre les luttes quotidiennes et la vision de l’anarchie et du communisme.

AUCUN AUTRE MONDE EST POSSIBLE TANT QUE L’ETAT ET LE CAPITALISME EXISTENT

ORGANISATION ET LUTTE POUR LA RÉVOLUTION SOCIALE, POUR LE COMMUNISME ET L’ANARCHIE

Group d’anarchie sociale ‘’Νoir et Rouge” (Thessalonique)

Group d’anarchie ‘’Dissinios Ippos’’ (Patra)

Group d’anarchie ‘’Dinamitera’’ (Patra)

Group d’anarchie ‘’Kikilos tis fotias’’ (Athènes)

Group d’anarchie ‘’Omikron 72’’ (Athènes)

Advertisements

Σχολιάστε

Εισάγετε τα παρακάτω στοιχεία ή επιλέξτε ένα εικονίδιο για να συνδεθείτε:

Λογότυπο WordPress.com

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό WordPress.com. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Twitter

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Twitter. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Facebook

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Facebook. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Google+

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Google+. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Σύνδεση με %s

Information

This entry was posted on Σεπτεμβρίου 16, 2015 by in Διεθνή,Καλέσματα.

Πλοήγηση

Αρέσει σε %d bloggers: